Un 2 pièces sous les toits dans le quartier Opéra

L’union de plusieurs espaces pour créer un logement spacieux

Ce logement, situé au dernier étage d’un immeuble du XIX en pierre de taille, morcelé en plusieurs espaces, à fait l’objet de travaux dont l’objectif était de venir ouvrir, agrandir et améliorer la luminosité et l’acoustique.

Le dernier étage composé, d’un logement 3 pièces, d’une chambre de service et de parties communes, rachetées à la copropriété, ont été réunis et transformés en un grand deux pièces. Les travaux avaient trois objectifs : ne créer qu’un seul logement, plus de lumière et améliorer l’acoustique. Pour améliorer la luminosité, l’espace a été ouvert et les châssis de toit ont été remplacés par de grands velux donnant sur la pièce principale et la chambre. Les performances acoustiques du sol ont été améliorées grâce à la réalisation d’une chape légère et la mise en oeuvre d’un plancher phonique constitué de nids d’abeilles remplis de micro-billes (Ent. FERMACELL).

Une cuisine ouverte avec salle de bain commandée à l’arrière plan. Les chambres donnent sur un salon exposé coté courette, peu lumineux
Dépose de l’ensemble des cloisons, menuiseries, revêtements de sols et murs

Les travaux mettent l’accent sur des espaces ouverts les uns sur les autres, notamment grâce à une verrière type atelier séparant la cuisine et le coin repas. Le projet fait aussi la part belle à l’utilisation de matériaux originaux mais sobres : des carreaux verts, blancs et noirs mais avec un calepinage travaillé, couleurs fraîches mais discrètes.

      

la verrière de la cuisine pendant les travaux

Isolation acoustique : FERMACELL

Carrelage : EQUIPE et VILLEROY ET BOCH

Pour plus de logements, visitez notre page Appartements et maisons

Partager